Pro Loques

Jean-Paul Gavard-Perret

Mémoire écarquillée, mensonge éhonté et vérité plénière, étouffement de lumière, bégaiement du ciel et de la terre, cerceau cloué aux hanches de l’enfance, ventres et cœurs désirés, etc. créent un rire qui berce les ombres. Preuve que les histoires faussement mythologiques forment un monde jamais clos. Il suffit que ce ne soit plus l’auteur lui-même mais le plus souvent la femme qui devienne scaphandrière en son cerveau. L’homme restera le « tu » de son « je » qui le tue mais d’une petite mort. Voltigent les corps,
jambes vacillent : et par fragments se transforme le plein en vide. L’inverse est vrai aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *